Skip to main content

Posts

Showing posts from December, 2014

JEAN CALVIN ET LA THÉOLOGIE NATURELLE

(Cette article est un traduction de l'article que j'ai écris en anglais trouver ici.)
Introduction
Jean Calvin est le fondateur, très bien connu, de cette branche de théologies protestantes réformées qui a toujours été un des positions théologique les plus virulents et passionnante dans le cercle des théologies protestantes authentiques et orthodoxe. Jean Calvin, éduqués dans les classiques, un véritable humaniste, a été principalement influencée par les œuvres de Cicéron, Augustin et Platon. Son point de vue sur le rôle et l'utilisation de ce que nous appelons théologie naturelle ne devrait pas être d'intérêt passager pour l'étudiant en théologie, en particulier parce que certains calvinistes du 20e siècle ont interpréter Calvin de deux manières semblables, soit qu’il nié la possibilité même de la théologie naturelle (comme chez Karl Barth),[1]soit qu’il refuser d’admettre que la théologie naturelle pourrait être utilisé dans des dialogues entre des chrétiens et de…

La Tradition Réformé/Calviniste/Évangélique sur la Connaissance de Dieu à travers la Nature

Nous allons seulement regarder trois confessions réformé/calviniste. La confession des églises réformé/calviniste/évangélique de la Suisse, de la Belgique et la Confession de Westminster. Ceux-ci devraient avoir un certain autorité pour ceux qui se dit Calviniste et/ou Évangélique.

Dans le Deuxième Confession Helvétique, exprimant les croyances des églises réformée de la Suisse, on affirme qu’on peut apprendre quelque chose de Dieu à partir de la nature dans le 4ieme chapitre, « Par ailleurs, partout où nous nous tournons nos yeux, nous voyons la vie et de créatures vraie de Dieu qui, si elles sont observées, comme il se doit, fait une impression, beaucoup plus vive, sur les spectateurs, que toutes les idoles ou images vain, immobile, faibles et morts, faits par les hommes, dont le prophète dit vraiment: ‘Ils ont des yeux, mais ne voient pas (Ps. 115:5)’. »[1]
Dans la Confession de fois des Églises Évangéliques de Belgique on affirme, clairement, la suivante : « Nous connaissons …

CONCERNANT LES ACTIONS DE BIENFAISANCE SOCIALE DE L’ÉGLISE

Introduction
            Lorsqu’on considère la question des actions de bienfaisance sociale de l’église, avec le but de donner un politique biblique concernant ces actions, il y a plusieurs questions qu’on doit considérer avant de poser une conclusion doctrinale. Ce qui est la plus important est d’élaborer un tel politique doctrinale en fonction des enseignements clairs de la Bible à ce sujet. En le faisant il faut toujours faire une distinction, importante, entre Israël, l’église comme communauté des croyants, et les membres individuels de cette communauté qu’on appelle l’église; et il faut considérer leurs responsabilités respectives, ainsi que leurs implications possibles respectives. Un deuxième aspect qui doit être considéré est l’utilisation des dons des membres de l’église. Un troisième aspect qui doit être considéré est le rôle des anciens et les diacres dans les actions de bienfaisance. Finalement, il faut faire ressortir les moyens qui sont suggéré par la Bible pour les acti…