Monday, March 17, 2014

L’œuvre de Jésus sur la croix: Nécessaire ou Suffisante pour la Justification du Croyant?

Je vais dire quelque chose qui va, à première regarde, être choquant. Mais, ce que je vous demande, c'est que vous continuer à lire, et que vous portez attention à ce que je dit (pour éviter des arguments inutile).


"Paul ne nous permettre pas de pensée que c’est totalement l’œuvre de Jésus sur la croix qui, tout seule et sans aucun autre condition, justifié le monde." (Voit Romains 5:2.)



Permettez que j'explique ce que cette phrase veux dire.

Ce n’est pas de nié l’importance de l’œuvre de Jésus pour le salut du croyant. Au contraire, c’est de dire qu’il y a plus d’éléments nécessaire pour la justification d’un personne. (Ne soit pas choqué, continue à lire attentivement.)


 En logique on fait une distinction entre les conditions suffisant et les conditions nécessaire pour y

Une condition suffisant garantis, tout seule et sans une autre condition, que la conclusion (ou effet) va arriver.

Une condition nécessaire doit être présent pour que la conclusion (ou effet) arrive, mais ce n’est pas la seule condition qui doit être nécessaire pour que la conclusion (ou effet) arrive. 

Donc, si x est une condition nécessaire pour y, alors il y a d’autres conditions qui sont aussi nécessaire pour y. Si x est une condition suffisant pour y, alors il n’y a aucun autre condition qui est nécessaire pour y. Cette relation est présente dans une condition propositionnelle. Une condition propositionnelle (xy) propose que étant donné une condition (l’antécédent), une autre condition va se produire ou arriver (le conséquent). Dans une proposition conditionnelle l’antécédent est nécessaire pour le conséquent, mais pas suffisant. C’est tout à fait possible qu’une autre condition soit, aussi, la cause du conséquent (ay). Dans une proposition conditionnelle le conséquent est suffisant pour l’antécédent. C'est-à-dire, si la proposition conditionnelle est vrai, et si y se produit, alors on sait que x s’est aussi, déjà, produit. 

Donc, quand on dit que ce n’est pas l’œuvre de Jésus sur la croix qui, tout seule et sans aucun autre condition, justifié le monde, on est en train de dire que l’œuvre de Jésus sur la croix est une condition nécessaire, mais pas suffisante, pour la justification du monde. 

C’est justement ce que la Bible enseigne lorsqu'elle nous informe que la foi du croyant est aussi nécessaire pour la justification du monde (en fait, personne ne peut être justifié par Dieu que par la foi), et la grâce de Dieu (par lequel il a envoyé son fils comme sacrifice propitiatoire pour les péchés du monde) est aussi nécessaire pour la justification du monde. 

De l’autre côté, la justification d’un personne est un condition suffisante pour savoir que : 1) cette personne est un croyant qui a mis leur foi dans l’œuvre de Jésus et la promesse de Dieu que celui qui croit va être justifié, 2) que Jésus s’est sacrifié sur le croix comme un sacrifice parfait, et 3) Dieu a envoyer Jésus mourir sur le croix pour nos péchés, et promis que celui qui croit que Jésus est Dieu, et qu’il est ressuscité de la mort pour notre justification, va être sauvé. 

Selon Paul, si une personne est justifiée par la foi en Jésus (J), ce fait est suffisant pour savoir que chacun des 3 points (F = la foi, du croyant, dans l’œuvre de Jésus et la promesse de Dieu, O = l’œuvre de Jésus sur la croix, G = la grâce de Dieu par lequel il pouvoir pour un autre moyen, que l’accomplissement parfait de la loi, pour qu’on puisse être déclaré juste devant lui.) qu’on vient de mentionner sont arrivé ([F&O&G] →J), et chacun de ces points sont nécessaire pour la justification d’une personne.