Skip to main content

LES VERSETS (NT) ARRANGÉ SELON CE QU’ILS DISENT AU SUJET DE LA CHOIX/ÉLECTION

       N'oubliez pas qu'un seul mot peut avoir plusieurs sens différents dépendants sur le contexte dans lequel on le retrouve. Il faut comprendre chacun des versets suivants dans son contexte immédiat (les versets autour, les chapitres autour, le livre dans lequel il se trouve, la Bible, l'utilisation de ce mot dans la langue Grecque dans le premier siècle, etc.). Aussi, il faut faire attention de ne pas lire une théologie dans le verset qui n'est pas présente! Notre situation est rendu plus difficile du au fait qu'il y a plus qu'un mot Grecque qui peut être traduit par "choix", "élection" ou un dérivé français. Pour ajouter à la fun, chacun des mots peuvent avoir plusieurs sens, et ils n'ont pas toujours exactement les mêmes sens. Dans le poste précédent j'ai donné un liste des mots Grecques qu'on traduit, souvent, par "choix", ou "élection", ou un dérivé. 

     C’est intéressante à noter qu’aucun des versets suivantes (sauve 2 Thess. 2 :13-14) disent que Dieu a choisi ou élu des gens pour qu’ils soient sauvé. Et, comme nous allons voir, 2 Thess. 2 :13-14 parle de la choix/élection d’un groupe de personnes, pas des individus (pour une discussion sur ce sujet voit ci-bas). Nous savons que ceux qui répondre à l’appelle/invitation de Dieu vont être Justifié devant Dieu (Rom. 8 :28-30), par (διὰ - au moyen, à travers, ou à cause de) leur foi en Jésus-Christ (Éph. 2 :8-9).


Générale
(Ceux qui sont rangé sous le titre général ne font qu’utiliser les termes en question de façon générale. Par exemple, Lc. 10 :42 parle du choix de Marie de passé du temps avec Jésus au lieu de faire le ménage. Jésus l’applaudi pour avoir fait un bon choix. Plusieurs des versets lister dans cette section utilise un terme qui, quoique traduit par le terme désire, vouloir, etc., pourrait être traduit par « a choisi »; et plusieurs traductions traduit ce terme en particulier par « choisi » ou un synonyme. En générale on choisit en rapport avec notre volonté. On choisit ce qu’on désire.)

Mt. 22 :14 – « Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus (εκλεκτοι). »

Lk. 10 :42 – « Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi (εξελεξατο) la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. »

2 Pie. 1 :10 – « C'est pourquoi, frères, appliquez-vous d'autant plus à affermir votre vocation (κλησιν) et votre élection (εκλογην); car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. »

Mt. 18 :23 – « C'est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut (ηθελησεν) faire rendre compte à ses serviteurs. »

Mt. 27 :34 – « ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel; mais, quand il l'eut goûté, il ne voulut (ηθελησεν) pas boire. »

Mk. 6 :26 – « Le roi fut attristé; mais, à cause de ses serments et des convives, il ne voulut (ηθελησεν) pas lui faire un refus. »

Jn. 1 :43 – « Le lendemain, Jésus voulut (ηθελησεν) se rendre en Galilée, et il rencontra Philippe. Il lui dit: Suis-moi. »

Actes 16 :3 – « Paul voulut (ηθελησεν) l'emmener avec lui; et, l'ayant pris, il le circoncit, à cause des Juifs qui étaient dans ces lieux-là, car tous savaient que son père était grec. »

1 Cor. 12 :18 – « Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu (ηθελησεν). »

1 Cor. 15 :38 – « puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît (ηθελησεν), et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre. »

Col. 1 :27 – « à qui Dieu a voulu (ηθελησεν) faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l'espérance de la gloire. »

Héb. 5 :1 – « En effet, tout souverain sacrificateur pris (λαμβανομενος) du milieu des hommes est établi pour les hommes dans le service de Dieu, afin de présenter des offrandes et des sacrifice pour les péchés. »


Jésus est l’Élu (la personne choisie par Dieu pour x, le messie)
(Ici on ne parle pas du salut. Tous les versets de cette section se réfèrent à Jésus comme choisi par Dieu. Ce sont des versets qui ont clairement une saveur messianique. Messie = Christ = Oint ou choisi. Le Messie des Juifs est celui qui était choisi par Dieu pour libéré non-seulement le peuple d’Israël, mais, aussi, tous l’humanité.)

Mt. 12 :18 – « Voici mon serviteur que j'ai choisi (ηρετισα), Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, Et il annoncera la justice aux nations. »

Lk. 9 :35 – « Et de la nuée sortit une voix, qui dit: Celui-ci est mon Fils élu (εκλελεγμενος): écoutez-le! »

Lk. 23 :35 – « Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ, l'élu (εκλεκτος) de Dieu! »

1 Pie. 2 :4 – « Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie (εκλεκτον) et précieuse devant Dieu; »

1 Pie. 2 :6 – « Car il est dit dans l'Écriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie (εκλεκτον), précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus. »


Les Élus sont une Groupe que Dieu a choisi
(Il faut noter que quasiment toutes les versets du Nouveau Testament qui parlent du choix de Dieu, ou de l’élection de Dieu, font appel à un groupe de personnes qui était choisi par Dieu. Parfois on fait référence à Israël comme nation qui était élus/choisi par Dieu pour être non-seulement ses témoins à tout l’humanité, mais, aussi, d’être le peuple qui allait engendrer le choisi de Dieu – le Messie. Parfois on fait référence à l’église qui n’est pas le même groupe de personnes qu’Israël, et donc, qui est un autre groupe choisi par Dieu pour annoncer l’évangile au monde – il y a des Israelites qui font partie de l’Église, mais ces personnes, en croyant, deviens membre d’un autre groupe choisi (Gal. 3 :28). Parfois ce n’est pas clair si on parle exclusivement de l’église, exclusivement d’Israël, ou si on parle de la combinaison de tous ceux qui ont répondu à l’invitation de Dieu autant d’Israël que des Païens. Donc je laisse ces versets sous une même catégorie. C’est important de noter le point suivant : Lorsqu’on parle de l’élection ou choix de Dieu d’un groupe de personne, peu importe pour quel raison, les membres du groupe ne sont pas choisis de façon individuelle, ils sont choisi dans le sens qu’ils font parties du groupe choisi. On pourrait donner l’exemple suivante, parfois on découvre, ou se fait offrir, l’opportunité d’acheter un lot de livres, ou de blocs lego, ou de clous. Est-ce que celui qui achète le lot a choisi chaque pièce individu ? Non. Il a choisi le groupe, et, par conséquent, chaque pièce est choisie. Peut-être lorsqu’on reçoit le lot chez nous on retrouve des pièces qui nous intéresses plus ou moins, mais, ils sont à nous parce qu’on a choisi d’acheter le lot. Avec Dieu, il a choisi Israël, comme groupe, et il a choisi l’église, comme groupe. Tous ceux qui font partie de ces deux groupes sont choisi par Dieu parce qu’ils font partie du groupe. Ca n’arriverait jamais que Dieu découvre un membre du groupe qu’il aime moins que les autres, parce qu’il aime tout ce qu’il a créée avec un amour qui est inconditionnelle – qui ne dépends pas de nos actions, de notre allure, de notre caractère, etc. L’idée qui est important à comprendre  ici est que le choix de Dieu n’est pas des individus, sauve pour des buts/missions/raisons exceptionnelle (comme les prophètes et apôtres), mais des groupes (comme Israël et l’église). Aussi, le choix/élection de Dieu ne fait pas violence au choix de ceux qui font parties des groupes choisi, parce qu’il n’oblige personne de faire partie de la groupe choisi. Pour en dire plus il faut sortir de la logique des choix/élections et du contexte des versets que suivent. N’oubliez pas, certaines des versets qui suivent font peut-être référence seulement à Israël, peut-être seulement aux Apôtres, et peut-être seulement référence à l’église comme communauté des croyants.)

Mt. 24 :22-24 – « Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus (εκλεκτους), ces jours seront abrégés. Si quelqu'un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus (εκλεκτους). »

Mt. 24 :31 – « Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus (εκλεκτους) des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre. »

Mk. 13 :20-22 – « Et, si le Seigneur n'avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé; mais il les a abrégés, à cause des élus (εκλεκτους) qu'il a choisis (εξελεξατο). Si quelqu'un vous dit alors: "Le Christ est ici", ou: "Il est là", ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront des prodiges et des miracles pour séduire les élus (εκλεκτους), s'il était possible. »

Mk. 13 :27 – « Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus (εκλεκτους) des quatre vents, de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel. »

Lk. 18 :7 – « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus (εκλεκτων), qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? »

Rom. 8 :33 – « Qui accusera les élus (εκλεκτων) de Dieu? C'est Dieu qui justifie! »

Rom. 11 :7 – « Quoi donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu, mais l'élection (εκλογη) l'a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, »

1 Cor. 1 :27-29 – « Mais Dieu a choisi (εξελεξατο) les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi (εξελεξατο) les choses faibles du monde pour confondre les fortes; et Dieu a choisi (εξελεξατο) les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. »

Col. 3 :12 – « Ainsi donc, comme des élus (εκλεκτοι) de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. »

2 Thess. 2 :13-14 – « Quant à nous, frères bien-aimés par le Seigneur, nous devons continuellement rendre grâces à Dieu à votre sujet, car Dieu vous a choisis (εἱλατο) dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. C’est à cela aussi qu’il vous a appelés (ἐκάλεσεν) par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ. »

2 Tim. 2 :10 – « C'est pourquoi je supporte tout à cause des élus (εκλεκτους), afin qu'eux aussi obtiennent le salut qui est en Jésus Christ, avec la gloire éternelle. »

Tit. 1 :1 – « Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus Christ pour la foi des élus (εκλεκτων) de Dieu et la connaissance de la vérité qui est selon la piété, »

Jac. 2 :5 – « Écoutez, mes frères bien-aimés: Dieu n'a-t-il pas choisi (εξελεξατο) les pauvres aux yeux du monde, pour qu'ils soient riches en la foi, et héritiers du royaume qu'il a promis à ceux qui l'aiment? »

1 Pie. 1 :1-2 – « Pierre, apôtre de Jésus Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie, et qui sont élus (εκλεκτοις) selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées! »

1 Pie. 2 :9 – « Vous, au contraire, vous êtes une race élue (εκλεκτον), un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, »

1 Pie. 5 :13 – « L'Église des élus (συνεκλεκτη) qui est à Babylone vous salue, ainsi que Marc, mon fils. »

Apo. 17 :14 – « Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés (κλητοι), les élus (εκλεκτοι) et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. »

1 Thess. 1 :4 – « Nous savons, frères bien-aimés de Dieu, que vous avez été élus (εκλογην), »


Israël, comme nation, était choisi par Dieu (un groupe)
(Ces versets font appelle directement au fait qu’Israël était choisi par Dieu, et qu’il n’a pas finis avec eux. Ils sont toujours, et dans les pensées des auteurs du Nouveau Testament ont continué à être, une nation choisie par Dieu. D’un sens, selon Rom. 9-11 les païens, en croyant au Messie des Juifs – Jésus – devient des membres des élus de Dieu, ceux qui sont des véritable croyants, peu importe leur race.)

Actes 13 :17 – « Le Dieu de ce peuple d'Israël a choisi (εξελεξατο) nos pères. Il mit ce peuple en honneur pendant son séjour au pays d'Égypte, et il l'en fit sortir par son bras puissant. »

Rom. 9 :11 – « car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et ils n'eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d'élection (εκλογην) de Dieu subsistât, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, »

Rom. 11 :5 – « De même aussi dans le temps présent il y un reste, selon l'élection (εκλογην) de la grâce. »

Rom. 11 :28 – « En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection (εκλογην), ils sont aimés à cause de leurs pères. »


Un Groupe d’anges est élus
(Notez qu’on parle encore d’un groupe d’être rationnelle qui était élus. On ne peut rien dire de plus sans ajouter au texte ce qui n’est pas là.)

1 Tim. 5 :21 – « Je te conjure devant Dieu, devant Jésus Christ, et devant les anges élus (εκλεκτων), d'observer ces choses sans prévention, et de ne rien faire par faveur. »


Les Apôtres étaient choisis par Jésus
(Ici on ne parle pas du salut. Toutes les versets de ce section font référence au fait que Jésus a choisi, de façon intentionnelle, individuelle, et personnelle, ses apôtres – ceux qui allaient être ses messager officielle à tout l’humanité. Ce n’est que les Apôtres qui étaient choisi, de cette manière par Jésus.)

Jn. 6 :70 – « Jésus leur répondit: N'est-ce pas moi qui vous ai choisis (εξελεξαμην), vous les douze? Et l'un de vous est un démon! »

Jn. 13 :18 – « Ce n'est pas de vous tous que je parle; je connais ceux que j'ai choisis (εξελεξαμην). Mais il faut que l'Écriture s'accomplisse: Celui qui mange avec moi le pain a levé son talon contre moi. »

Jn. 15 :16 – « Ce n'est pas vous qui m'avez choisi (εξελεξασθε); mais moi, je vous ai choisis (εξελεξαμην), et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. »

Jn. 15 :19 – « Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis (εξελεξαμην) du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. »

Actes 1 :2 – « jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis (εξελεξατο). »

Actes 1 : 24 – « Puis ils firent cette prière: Seigneur, toi qui connais les cœurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi (εξελεξω), »

Actes 10 :40-41 – « Dieu l'a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu'il apparût, non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance (προκεχειροτονημενοις) par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu'il fut ressuscité des morts. »

Éph. 1 :4-5 – « En lui Dieu nous a élus (εξελεξατο) avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés (προορισας) dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté (θεληματος), »


Pierre était choisi par Jésus pour annoncer l’évangile aux Païens
(Ici on parle d’un choix de Jésus qui n’a aucun rapport avec le salut. Pierre était choisi par Jésus pour accomplir un tâche précise.)

Actes 15 :7 – « Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix (εξελεξατο) parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent. »


Paul était choisi par Jésus
(Ici on parle d’un choix de Jésus qui n’a aucun rapport avec le salut. Paul était choisi par Jésus pour accomplir un tâche précise.)

Actes 9 :15 – « Mais le Seigneur lui dit: Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi (εκλογης), pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d'Israël; »


Une individu qui est décrit comme étant choisi
(Dans ces versets il n’y a aucun mentionne d’une élection ou choix d’un personne pour le salut. On ne dit pas pourquoi les personnes mentionné étaient choisi. Nous ne devrions pas riens lire dans le texte qui n’est pas déjà là. Je suggère, pour mieux comprendre le sens des versets suivants, qu’on se rappelle d’un des sens important du mot εκλεκτος, c’est-à-dire, « bien-aimé ». Pour les trois versets suivants cette façon de traduire ce mot grecque apporte beaucoup moins de confusion, et fit beaucoup mieux avec le contexte. Donc, je suggère qu’au lieu de lire « l’élu » et « l’élue » on devrait lire, « bien-aimé » ou même « précieux ». )

Rom. 16 :13 – « Saluez Rufus, l'élu (εκλεκτον) du Seigneur, et sa mère, qui est aussi la mienne. »

2 Jn. 1 :1 – « L'ancien, à Kyria l'élue (εκλεκτη) et à ses enfants, que j'aime dans la vérité, -et ce n'est pas moi seul qui les aime, mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité, »

2 Jn. 1 :13 – « Les enfants de ta sœur l'élue (εκλεκτης) te saluent. » 

Popular posts from this blog

How Kant’s Synthesis of Empiricism and Rationalism resulted in Agnosticism

Immanuel Kant, presented with the extreme empiricism of Hume and the extreme rationalism of Liebniz, which he discovered through the writings Wolff, sought to take a middle road between these two extreme philosophical positions. I would submit that Kant’s synthesis of these two views leads to an agnosticism about what Kant called “the thing-in-itself”, and ultimately to the philosophical positions known as Atheism, determinism, and nihilism.


Kant’s Sources
First of all, Kant was influenced by Hume’s empiricism and Newton’s physics. He saw that the physical sciences, in contrast to rationalistic metaphysics, were actually making advances. They were making discoveries, and building a system of knowledge that accurately described the world of our sense perceptions. Rationalistic metaphysics, on the other hand, was floundering amidst the combating systems that the philosophers were erecting. It did not provide new knowledge, and only led to unacceptable conclusions, such as the Absolute Mon…

A Short outline of Charles Taylor's: The Malaise of Modernity

CHARLES TAYLOR’S THE MALAISE OF MODERNITY[1]
            This is simply an outline of Taylor’s basic argument in this short work written by Charles Taylor. The idea of this outline is to help the reader understand the book by providing a simple outline of the basic argument that Taylor is presenting here. The book, which is essentially the manuscript is the fruit of a series of presentations that Taylor made at the Massey Conferences which are hosted by Massey College and Radio-Canada, is divided into 10 chapters. In the first chapter Taylor essentially proposes three causes (recognizing that there may be more) of the Malaise of Modernity: (1) Individualism or the Loss of Sense, (2) The Primacy of Instrumental Reason or the Loss of Ends, and (3) The effect on society and politics in general of the loss of sense to an inauthentic individualism and the domination of instrumental reason, or, the loss of true freedom. Taylor considers the first Malaise in chapters 2 to 8, the second in c…

LEISURE: THE BASIS OF CULTURE – A BOOK REVIEW

Leisure: The Basis of Culture & the Philosophical Act. Josef Pieper. Translated by Alexander Dru. 1963. Reprint, Ignatius Press, 2009. 143 pp. $12.99. ISBN 978-1-58617-256-5.
            This book is composed of two articles written by the German philosopher Josef Pieper. Though the two articles are intimately connected, they form two distinct works; as such, this book review will begin by giving a brief introduction to the works in question, followed by and exposition of each of the works individually. The two articles that are included in this book, Leisure: the Basis of Culture and The Philosophical Act, were both published in 1947, and, as such, were written during the cultural crisis in Germany that followed the Second World War. Not only did Pieper have the cultural crisis in mind when he wrote these articles, but he was also writing in light of the works of the most well-known German philosopher of the time – Martin Heidegger. As such, any reader who is familiar with Heidegg…